• Le seau à friandises

    Les oiseaux savent qu'ils ont facilement accès à leur nourriture dans leurs mangeoires. Mais... pour peu que son contenu soit intéressant, il est possible d'augmenter un peu la difficulté d'accès.

    On peut trouver en loisir créatif ou dans des jardineries (c'était à la mode il y a peu) des petits seaux en métal. Il faut le choisir non-peint et sans trace de colle apparente, soit tout ce qui pourrait être grignoté par l'oiseau et lui être toxique.
    Il sera suspendu, par une chaînette solide, une ficelle résistante, ou des anneaux de porte-clefs liés les uns aux autres. Je préfère insister sur la solidité du montage, pour qu'il puisse résister au poids du seau, de son contenu et d'un oiseau dessus (ça arrivera les premiers temps).
    Il ne reste plus qu'à installer le tout à porté de bec et garnir le seau avec des friandises : pain (frais ou dur), graines de tournesol, fruits en morceaux... Le seau est facilement retirable pour être bien nettoyé.

    Le seau va être très vite repéré et approché, pour son contenu, mais... celui-ci n'est pas aussi facile d'accès qu'une mangeoire lambda. Dès que le seau suspendu est touché, il va bouger, osciller, tourner sur lui-même... ce qui donnera un peu de fil à retordre à l'oiseau.
    Après, chacun a sa méthode pour passer outre :
    - s'adapter aux balancements du seau,
    - maintenir le seau immobile avec une patte (mais en mettant au point cette technique, il peut se retrouver avec les deux pattes sur le seau...),
    - attraper une friandise dans le seau, et la déposer sur le bord de la cage pour la déguster à son aise (technique personnelle de Cookie).


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Juillet 2014 à 20:34

    Bonne idée ! :)

    Bon sauf que mes calo refusent les fruits & légumes x)

    2
    Jeudi 10 Juillet 2014 à 20:53

    C'est parce qu'elles sont comme les enfants: elles touchent pas à ce qu'elles ne connaissent pas! :p
    Ce que je peux conseiller, c'est d'en manger devant eux, en faisant mine d'apprécier (ne pas hésiter à en rajouter!). Par curiosité, elles vont s'approcher, apprendre que c'est comestible, et... gouter! C'est toujours le premier coup de bec dans le fruit ou le légume qui est le plus dur, et il faut être patient. Après, elles vont apprendre que ce qui est proposé est comestible, et s'il n'y en a ne serait-ce qu'un seul qui touche, les autres vont suivre.

    Pour commencer, je conseillerais la pomme et la feuille de pissenlit, ça se trouve facilement et ont toujours été apprécié.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 15:10

    Les pissenlits Luna les grignote ^^

    Mais les fruits rien à faire, j'ai beau manger devant elle elle s'en moque !

     

    Twinie était censé déjà en manger mais rien :/

    4
    Samedi 12 Juillet 2014 à 00:39

    Il faut proposer, encore et encore, et être patient sur leurs tentatives d'approche. Elles ont tendances à faire deux pas en avant et trois en arrière, et qu'elles découvrent, un rien les fera reculer dans leurs tentatives. Et si ça ne ressemble pas à ce que Twinie a connue (pas la même variété de fruit, pas coupé/présenté pareil)... elle peut ne pas le reconnaitre.
    Et félicitations pour l'arrivé de cette dernière pensionnaire! ^^

    Je peux te proposer de ''ruser'' et de passer par le jeu. Les miens adorent déchiqueter la tige des pommes et des cerises avant d'attaquer le fruit lui-même. Tu peux essayer ça, ou aussi de leur bidouiller un jouet comestible: tu vas enfiler sur un fil de fer épais des morceaux de pommes alterné avec de grosses perles (de préférence spécial oiseau, peinte au colorant alimentaire). Avec la curiosité, elles vont vouloir bequeter les perles, gouter le jus des pommes, et même j'espère bequeter la pomme.
    N'utilise pas de gros morceaux de pomme (un quart de pomme pour tout le jouet est laaargement suffisant), et il faut changer les morceaux de pomme quand ils s'abiment trop.

    Je peux aussi te proposer la compote, vu que tes cocottes ont été élevé à la main. Coté vitamines, avec la cuisson c'est pas le top, mais ça leur rappelle des souvenirs et les familiarise surtout avec le gout des fruits. Je nourrissais les miennes à la cuillère, quand la seringue n'était plus nécessaire, et elles ont gardé à l'esprit ''cuillère = manger''.

    Dans tous les cas, tiens moi au courant! ^^

    5
    Samedi 12 Juillet 2014 à 14:58

    Merci pour toutes ces idées !!

    Passer par le jeu, je n'y avais pas pensé quelle bécasse !

     

    Je te dirai =)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :